Présentation

L'Atelier de la Villa Rosemaine dispose d'un espace de travail de 100 m2 et une réserve de stockage de 40 m2.

 

Le pôle professionnel de "conservation-restauration textile et conservation préventive" de la Villa Rosemaine s’est constitué en 2012, sous l’impulsion de Bérangère Bourgeois et avec le partenariat d’Angélique Durif. Elles ont pris en charge le chantier de "Restauration et conditionnement des Ornements liturgiques de la Cathédrâle d'Autun en Saône et Loire", à l’initiative de la DRAC Bourgogne.

En 2014, l’équipe se renouvelle notamment avec la présence d’Eléonore Richer et de Céline Clouet, Restauratrices du Patrimoine spécialité Textile. Cette équipe opère actuellement sur le « Traitement par anoxie et opérations de conservation-restauration des textiles de la collection des musées départementaux de l’Aveyron », un vaste chantier de collection de plus de trois-mille cinq-cents pièces textiles.

A partir de septembre 2015, Angélique Durif, Eléonore Richer et Aude Lozachmeur traiteront à Rennes et Toulon, la deuxième tranche conditionnelle de la "Restauration et du conditionnement des Ornements liturgiques de la la Cathédrâle d'Autun en Saône et Loire", finalisant ainsi les travaux portant sur sept-cent cinquante-sept pièces de paramentique faisant cas d’école.

En 2015, l’atelier de restauration de la Villa Rosemaine a été sélectionné par le Conseil Général des Bouches du Rhône pour participer sur quatre ans à un accord cadre de conservation et de restauration, portant notamment sur des œuvres du Museon Arlaten et du Château d’Avignon en Camargue.