Exposition FALBALAS PORTRAITS ET MODE AU FEMININ 1850-1930 du 14 octobre 2017 au 4 février 2018 au Musée d'Art de Toulon

FALBALAS, PORTRAITS ET MODE AU FÉMININ ENTRE 1850 ET 1930

Le Musée d’Art de Toulon en partenariat avec la villa Rosemaine (Centre d’étude et de diffusion du patrimoine textile) présente, du 14 octobre 2017 au 4 février 2018, « Falbalas. Portraits et mode au féminin entre 1850 et 1930 », une exposition associant mode et peinture. Confronter le portrait et la mode à une époque donnée (de 1850 à 1930), c’est montrer avec quelle fidélité les peintres s‘attachèrent à la représentation du vêtement. Au-delà de la physionomie des modèles, les détails vestimentaires apportent un regard sur les modes du temps. Soucieux d’être les témoins de la vie contemporaine, les artistes mondains privilégient donc la représentation de la femme en ses atours. Le Musée d’Art présente quelques très beaux portraits d’artistes de sa collection; Raphaël Collin, Albert Besnard, Octave Gallian, illustrant l’évolution de l’art du portrait au XIXe siècle ainsi que les modes féminines marquées par la très large diffusion des modes parisiennes. Par ailleurs, des œuvres de portraitistes de renommée tels qu’Alexandre Cabanel, Adélaïde Salles-Wagner, La Gandara, sont à cette occasion prêtées par les musées de Nice, Cannes, Aix-en-Provence, Marseille, Arles, Nîmes, Carpentras Montpellier, Carcassonne. Au total, une trentaine de tableaux est mise en regard avec une trentaine de toilettes : robes de dîner, de bal, de théâtre, mais aussi de tenues de voyage et d’intérieur. Robes sur crinoline, robes à queue, robes courtes, jupons à tournure, corsages, montrent l’évolution de la mode à partir de 1850. La diversité et la complexité des tissus employés (dentelle, velours, crêpes de soie, etc.) révèlent toute leur préciosité. Ces pièces de collection rares, proviennent d’ateliers de couture de renommée tels que Worth, Paul Poiret ou Mariano Fortuny. Les toilettes sont accompagnées d’accessoires, indispensables compléments des robes et tout aussi révélateurs des changements et évolutions de la mode: chapeaux, ombrelles, éventails, gants… Cette exposition est donc une occasion rare d’observer les matières, les coupes et l’architecture qui ont structuré la silhouette féminine et son évolution dans la mode de 1850 à 1930. De la femme « ornée » à la femme libérée: 80 ans d’élégance défilent sous nos yeux.

COMMISSARIAT GÉNÉRAL

Brigitte Gaillard, Conservateur en chef des Musées de Toulon

COMMISSARIAT

Serge Liagre, Directeur de la Villa Rosemaine, Toulon

VISITES GUIDEES PAR SERGE LIAGRE SUR INSCRIPTION
Vendredi 24 Novembre à 16h00
Vendredi 22 décembre à 14h00
Vendredi 26 janvier à 14h00

Sur inscription par Courriel à contact@villa-rosemaine.com
Renseignements 06 32 88 38 10